« Tu as l’air fatiguée aujourd’hui! »

C’est une autre phrase que j’entends beaucoup depuis que je suis une au pair (même si je dois l’avouer… ayant des cernes depuis que je suis née, je l’avais déjà entendu).

Fatiguée?

Non, tu crois! Légèrement fatiguée… parce que nous, au pair, on est au taquet 24h/24 et 7j/7. En tout cas, c’est mon cas. Je ne travaille pas beaucoup, je ne fais pas mes 45h/semaine  (oui, il m’arrive de ne pas travailler pendant toute une semaine) mais ce n’est pas pour autant que je ne suis pas présente et que je ne suis pas active chez mes hosts.

Ayant ma chambre à l’étage, à côté de celles des enfants, c’est moi qui les entends en première (la chambre de mes hosts est au rez-de-chaussée, à l’opposé des nôtres) s’il y en a un qui pleure, qui vomit ou qui a juste fait un cauchemar. Il m’est déjà arrivée de me lever à 3h du matin parce que Mac, le petit de 6 ans, avait fait un cauchemar et qu’il criait dans sa chambre et n’arrivait pas à se calmer et se rendormir. Il m’est également arrivée de nettoyer du vomi à 4h du matin dans la cage d’escalier parce que Mac était malade.

Mais ce n’est pas tout !

Les raisons précédentes n’étaient que des accidents mais attendez la suite… vous allez adorer.

Ne m’occupant pas des enfants toute la semaine puisque les parents sont là, je peux m’accorder une petite grasse matinée : vous savez quand on dort jusqu’à 10h (voire 11h ou 12h pour les plus « fatigués). Encore une chose qui n’existe plus quand on devient au pair. Quand les enfants sont réveillés, je suis réveillée… ce qui pourrait paraître logique mais non, parce que je n’ai pas besoin de me lever et de m’occuper d’eux mais apparemment, eux, pensent que quand ils sont réveillés, tout le monde l’est.

cendrillon

 

Ils adorent crier, jouer, courir, taper des pieds, chanter, se battre à 6h30 du matin alors que je suis encore « endormie ».

 

 

 

Si je peux vous rassurer (ou pas), ça fait maintenant plus d’un an que les enfants me connaissent et que je leur répète sûrement au moins 1 fois par semaine qu’ils doivent être silencieux le matin parce qu’il y a des gens qui dorment (MOI… et parfois, un autre adulte) mais apparemment, le bruit, le matin est tout à fait acceptable aux USA.

(Je ne suis pas la seule au pair qui subit jour après jour ce traumatisme… oui, c’est un réel traumatisme mais attendez, le meilleur : certaines d’entre nous le vivent le soir – ce qui les empêchent de dormir – et le matin ce qui les réveillent alors qu’elles pourraient rattraper le sommeil qu’elles n’ont plus).

Donc oui, quand nos hosts nous disent que l’on a l’air fatigué, c’est le cas mais c’est surtout pour ne pas nous vexer et nous dire « Mais dis donc, aujourd’hui, tu n’as pas bonne mine » (à l’américaine) ou tout simplement nous avouer que l’on a une tête de m***e (à la française – on est plus direct!).

					Une au pair qui vous dira la vérité.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s