En avant 2018 !

Mais avant ça, un petit retour sur 2017! Bon, j’avoue il est un peu tard sachant que l’on est déjà mi-janvier mais j’ai toujours rêvé de faire un bilan d’une année et encore plus, celle que je viens de vivre en tant qu’au pair aux USA.

17 points pour résumer mes 365 jours à Houston

Des choses que j’ai faites, des leçons que j’ai apprises (par moi-même ou avec un peu d’aide), des changements que j’ai pu observer. Un résumé de mon année 2017 que je veux vous faire partager :

  1. Apprendre à surfer ou enfin, essayer. Ce qui est déja énorme pour moi! Mon host dad, surfeur dans l’âme ayant grandi à Seattle et étant allé à l’Université de San Diego, a eu la grande gentillesse de nous donner (à ma host mom et host kids aussi) un petit cours théorique puis pratique qui s’est avéré assez périlleux. Je vous laisse imaginer… avec des explications en français ce n’est déjà pas facile mais en anglais : c’est pire! MAIS GENIAL QUAND MEME!IMG_4288
  2. Ce point est en rapport avec le premier puisque c’est en allant à cet endroit que j’ai pu testé le surf. Grâce à ma host family, j’ai pu découvrir la merveilleuse île de Porto Rico et j’en ai pris pleins les yeux : plages seulement pour nous, fôret tropicale, nourriture de folie. Bref, un rêve!
  3. Aujourd’hui, je suis fière de dire que je peux aller au cinema ou au restaurant toute seule, chose que je ne faisais pas en France. Depuis mon arrivée ici, j’ai pu me rendre compte que je pouvais faire des trucs pour moi et par moi-même. Femme indépendante en force!
  4. Essayer de combattre ma peur de ne pas voir mes pieds dans un lac ou dans la mer. Ca peut vous paraitre un peu superficiel mais oui, je n’aime pas ne pas savoir oú je me mets mes pieds mais surtout sur quoi je marche. Et le pire du pire : quand quelque chose me touche les pieds et que je ne sais pas ce que c’est comme une algue, un poisson voire un serpent (oui, les serpents savent nager ce que je ne savais pas avant de venir au Texas…).
  5. Partir pour la première fois en week-end (prolongé) avec mon copain! Ce qui me paraissait juste impossible il y a encore très peu de temps vu que je n’ai jamais été le genre de filles à faire des plans avec son copain et encore moins pour aller quelque part mais on, on peut tous changer, j’en suis la preuve. Le petit + : Miami, les palmiers, la chaleur, la mer, les bars et surtout être loin de tout!
  6. Aller au Mexique avec deux copines sans avoir pratiquer son espagnol pendant 4, 6 ans ou jamais pour une de nous. On a quand même réussi à se débrouiller avec les restes des cours de lycée que l’on avait,surtout quand on est restées bloquer à l’aéroport de Cancún parce que notre vol a été retardé puis annulé et que l’on a nul part oú dormer.
  7. En parlant de vols et d’aéroports, j’ai pu apprendre à être « patiente » et me détendre quand chacun de mes vols retour – et je dis bien « chacun » – quand je voyage seule (sans ma host family) sont retardés ou totalement annulés. C’est une habitude comme une autre.
  8. Comprendre les difficultés d’une vraie relation à distance. Ce n’est pas facile tous les jours, surtout quand tout le monde autour de vous, vous demande la date de retour de votre copain sur Houston. Mais bon, quand on aime, tout est surmountable, pas vrai?!
  9. Devenir experte pour les « au revoir ». Quand on est au pair (ou pas), on apprend très vite à dire « au revoir » et plus on en fait, mieux on le vit (ou pas). Certains sont plus durs que d’autres. Et malgré l’entrainement, ça me brise toujours un peu le coeur de voir les personnes partirent même si je sais que je les reverrais.
  10. Nager avec des tortues de mer avec deux superbes acolytes pendant notre semaine de vacances au Mexique. Je n’aurais jamais pensé qu’un jour, j’aurais eu la chance de vivre une experience comme celle-ci. C’était juste magique (et peu coûteux en plus de ça). Mon seul regret : que l’on n’est pas eu de GoPro® pour filmer ce moment qui restera à jamais graver dans ma mémoire.
  11. Réaliser un road trip de deux semaines avec trois de mes meilleurs amis venant de France. 8000 kilomètres, une vieille Honda Civc, 4 amis et l’Ouest californien : le voyage dont tous les jeunes rêvent et bonne nouvelle : on l’a fait!
  12. Etre presque bilingue et j’ai bien dit « presque » parce que non, mon anglais n’est pas parfait même après 18 mois aux USA. C’est bien triste, je vous l’accorde mais bon, personne n’est parfait.
  13. Avoir repris le sport et prendre du plaisir à aller courir ou faire du renforcement musculaire. Je ne suis pas devenue non plus une fitgirl, on ne s’emballe pas.
  14. Se faire des amis venant des quatre coins du monde mais surtout des français qui sont devenus des piliers pendant votre aventure et que vous reverrez à votre retour.
  15. Vivre un ouragan, soutenir ma host family du mieux que je pouvais et voir l’impact qu’il a eu sur une ville comme Houston. Même si notre maison n’a pas été touché, de nombreuses personnes l’ont été et les dégâts qu’Harvey a causé sont toujours visibles aujourd’hui malheureusement.
  16. Avoir gagné une deuxième famille et me rendre compte que le jour de mon départ arrive à grands pas mais que je ne suis toujours pas prête de les quitter. IMG_1182.JPG
  17. Ne pas avoir peur de sauter les deux pieds dans l’inconnu parce que pleins de belles choses arriveront par la suite.

J’espère que 2018 aura autant de surprises et de découvertes à m’offrir que 2017!

 

IMG_0184.JPG

Bonne année et bonne santé à vous tous!!!!

 

 

 

Publicités